L’intérêt des haies dans les exploitations équines

L’intérêt des haies dans les exploitations équines

Les haies ont un rôle fondamental et peuvent être très utiles dans nos structures équestres : brise vent, drainage du sol, infiltration de l’eau dans le sol …

Avantage numéro 1 : l’effet brise-vent

La perméabilité de la haie constitue ainsi une très bonne protection pour les chevaux. Les haies, proportionnellement à leur largeur et leur hauteur et en fonction de leur composition, ont la particularité de réduire la vitesse du vent de 30 à 50%, et ce sur une distance dix fois supérieure à la hauteur de la haie.

Avantage numéro 2 : de l’ombre pour la prairie

La haie limite l’ensoleillement à certaines périodes de la journée. Elle emmagasine aussi la chaleur qu’elle restitue la nuit. L’hiver, elle limite les gelées blanches et fournira un abri à vos chevaux. La haie joue un rôle important dans un climat tempéré.

Avantage numéro 3 : la haie, et surtout le pied de la haie, limite et dirige le ruissellement de l’eau

La haie et surtout les racines des arbres obligent l’eau à s’infiltrer dans le sol et atténuent le ruissellement des résidus d’engrais et des pesticides. De plus, sous la haie et à proximité, le sol est riche en humus. En cas de pluie, son pouvoir absorbant est très important. Ainsi, il stocke l’eau qui va être progressivement prélevée par les racines des arbustes, puis évaporée par le feuillage (transpiration). Grâce à leurs racines, les haies consolident également le sol et luttent efficacement contre les glissements de terrain.

Avantage numéro 4 : la haie produit du bois

300 m de haie produisent autour de 30 stères de bois de chauffage.

Avantage numéro 5 : préservation de la biodiversité.

La haie abrite de nombreux animaux, insectes, oiseaux et petits mammifères. On estime qu’une centaine d’espèces d’oiseaux peuvent se protéger et se nourrir dans une haie, ce qui contribue à préserver la biodiversité. La haie joue un rôle de corridor écologique, permet une floraison étalée dans le temps, enrichit la chaîne alimentaire et constitue une zone de nidification pour les oiseaux.

Choix des essences pour la plantation

Les espèces à implanter sont choisies en fonction du sol, du climat et des objectifs attendus en termes de dimension de la haie. Il est nécessaire de privilégier les essences locales et des jeunes plants qui résistent mieux aux parasites et sont plus adaptées au sol et au climat. L’idéal est une gestion durable des haies intégrant la production d’essences à piquets (à l’exclusion du Robinier faux acacia en raison de son caractère invasif).

Quand entretenir ma haie

Pour respecter la faune vivant dans les haies et éviter des problèmes sanitaires aux arbres, il faut intervenir entre novembre et février (taille de la haie et fauche du pied de haie). La période allant de mars à juillet correspond à un moment particulièrement sensible pour la reproduction de la majorité des espèces.

Il existe des aides dans certains départements pour la plantation de haies bocagères, renseignez-vous !

Image galerie