Que faire des ficelles et filets qui entourent mes roundballers ?

Que faire des ficelles et filets qui entourent mes roundballers ?

Il est vrai que la grande majorité des structures équestres
récupèrent des ficelles et filets plastiques après avoir distribué
paille et foin. Il faut savoir que ces ficelles et filets sont recyclables.
Il est également important de rappeler que le brûlage ou
l’enfouissement de vos ficelles et filets sont interdits. En effet,
brûler et enfouir ses déchets pollue le sol, les nappes phréatiques et
contaminent les cultures.

Pour préparer au mieux le recyclage de vos ficelles ou filets, vous
pouvez demander des sacs spécialement conçus pour ces collectes auprès
de vos coopératives, fournisseurs ou auprès d’autres démarches locales.

Après avoir coupé les ficelles et filets lors de l’utilisation des
roundballers, il faut les stocker dans les sacs de collecte  en séparant
les ficelles des filets. Pour que le recyclage soit réalisé au mieux,
il faut veiller à enlever au maximum les résidus de fourrages. Vous
pouvez ensuite apporter vos sacs aux dates de collecte chez vos
fournisseurs ou coopératives.

Pour savoir où apporter vos ficelles et filets pour qu’elles soient recycler par Adivalor, cliquez ici. D’autres initiatives pour recycler ces déchets se développent, c’est le cas de RecyOuest par exemple.

Composées de polypropylène, les ficelles usagées peuvent être
recyclées à 100 %. Pour cela, elles doivent être correctement préparées
et triées (pas de mélange avec d’autres déchets, peu de souillure).
Selon les filières de recyclage, les ficelles collectées pourront
ensuite être valorisées pour fabriquer des raccords en plastique pour le
bâtiment ou de nouvelles ficelles éco-conçues.

Les films d’enrubannage peuvent également être collectés et recyclés.

Les bénéfices du recyclage sont multiples : il permet de limiter les importations de matières premières, de contribuer aux économies d’énergie et de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Photo: Jeff Lubrano